jeudi 25 avril 2013

V comme Grande Version #challengeAZ


Même en pleine révolution, il n'est jamais très opportun de présenter le bras gauche en naissant... Sacombe homme de l'Art et des lettres nous remet tout ça en place en un tour de main au rythme de l'alexandrin ! 


Cependant sur son lit la jeune femme enceinte, 
Des douleurs du travail plus vivement atteinte, 
Dans l'espoir consolant d'en abréger le cours, 
De l'art en gémissant implorait le secours. 

L'enfant dans le vagin présentait le bras gauche, 
Qui des eaux en glissant avait rompu la poche. 
Je vais saisir les pieds, et sans beaucoup d'efforts, 
Ces deux extrémités se font jour au dehors. 
Bientôt sur chaque flanc mes deux mains parallèles, 
Durant chaque douleur, et toujours avec elles, 
Font du tronc de l'enfant la simple extraction, 
La matrice à ce point acquiert plus d'action. 
Aux épaules alors, sans compas et sans mètre, 
Je fais du grand détroit franchir le diamètre 
Appelé transversal. Elles glissent; alors 
Mes deux mains à ce point saisissant tout le corps, 
Lui font décrire ainsi, dans le bassin conique, 
Une ligne spirale à la fois et sphérique, 
Egale au quart de cercle : une épaule au pubis, 
Et l'autre parallèle au sacrum, au coccyx. 
Vers la fosse iliaque alors tournant la face, 
La tête en se moulant et s'allonge et s'efface ; 
Quand son grand diamètre au plus grand des détroits, 
Avec les humérus forme quatre angles droits, 
Dans le bassin la tête une fois engagée, 
Descendant en spirale est bientôt dégagée. 
Cependant la matrice entre en contraction, 
Et de l'arrière-faix je fais l'extraction. 
Du fruit de ses amours Julie est délivrée, 
Mais loin de son amant, au désespoir livrée, 
Afin de se soustraire à l'horreur de son sort, 
Comme un bienfait des cieux elle implorait la mort. 

Sacombe 1791

Source : BNF - Gallica - Witkowski, Gustave-Joseph-Alphonse (Dr). Les Accouchements dans les beaux-arts, dans la littérature et au théâtre 1894.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire