samedi 20 avril 2013

R comme Robert #challengeAZ

Voilà un biberon Robert.

C'est Canotte qui nous a rédigé un p'tit plus qui mérite un grand post...
Je lui laisse la parole :

De la sage-femme à la nourrice, il n'y a qu'un pas, ou plutôt une naissance, que je franchis.Je me suis souvent demandée pourquoi on appelait les seins des femmes des "roberts". Il se trouve qu'a la fin des années 1880 le biberon en verre se généralisa. Monsieur Edouard (non pas Leclerc)mais, ROBERT eu l'idée d'équiper le biberon d'un long tuyau en caoutchouc. Le succès fut foudroyant et fît la fortune du sieur Robert.Son patronyme passa dans le langage argotique pour désigner la gorge des femmes. Malheureusement, on s'aperçut, mais un peu tard - que le tuyau en caoutchouc était presque impossible à nettoyer et était propice au développement de germes de toutes sortes, occasionnant la mort de nombreux nourrissons.Sur internet on peut trouver en tapant "Biberons Robert" l'épopée de cette maison.Ainsi, si je puis dire le voile est levé sur les "Roberts" et les prudes n'oseront pas le mot célèbre : "Madame, cachez ce sein que je ne saurais voir"




Celui-ci est pour ma collection perso ;-)
(pour ceux qui ne sauraient pas... Lulu n'est pas le diminutif de Lucienne, mais de Gloria)

Un grand merci Canotte !
Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !

Le biberon vu par Charlot !

5 commentaires:

  1. Il y a chez Pomme (le blog des jardins peut-être) un article que j'ai commenté hier sur l'herbe à Robert !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je viens de voir ça en effet c'est rigolo ! Ton hypothèse tient et sans soutien-gorge en plus !

      Supprimer
  2. J'avais complètement oublié que je connaissais cette histoire! Merci Gloria de me l'avoir remémoré

    RépondreSupprimer